www.metalsymphonique.com | Le premier site de Métal Symphonique français !
 
SITESITE  AccueilAccueil  Chat !Chat !  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Symphony X - Paradise Lost 25 juin 2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kuoyo
Habitué(e)
Habitué(e)


Nombre de messages : 52
Localisation : Brest
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Symphony X - Paradise Lost 25 juin 2007   14/5/2007, 21:54




track list :

1. "Oculus ex Inferni" - 2:34
2. "Set the World on Fire (The Lie of Lies)" - 5:55
3. "Domination" - 6:29
4. "The Serpent's Kiss" - 5:03
5. "Paradise Lost" - 6:32
6. "Eve of Seduction" - 5:04
7. "The Walls of Babylon" - 8:16
8. "Seven" - 7:01
9. "The Sacrifice" - 4:49
10. "Revelation (Divus Pennae ex Tragoedia)" - 9:17


http://www.myspace.com/officialsymphony pour avoir un petit aperçu :smiley12:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Inner Circle
Modératrice Métal Symphonique
Modératrice Métal Symphonique


Nombre de messages : 2225
Age : 29
Localisation : Ecully, Lyon (69)
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: Symphony X - Paradise Lost 25 juin 2007   22/5/2007, 09:46

Ca, ça a l'air d'être bon Sourire Très bon même !!!!

Y'a que de bonnes sorties en ce moment !!!

_________________


\* Modératrice Metal Symphonique */

"Je fuis donc je suis, et je serai "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavylaw.com
The Silent Force
Expert(e)
Expert(e)


Nombre de messages : 638
Age : 30
Localisation : Capitale des Gaules
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Symphony X - Paradise Lost 25 juin 2007   22/5/2007, 12:09

Est-ce que quelqu'un pense à mon compte en banque hein ???? Avec tout ce qui sort en ce moment, mon compte va subir le même sort que le Titanic si ça continue...

_________________
*Maitre des Rats Psodies *<>* Co-leader de The Sharibou Crusade *<>* Fondateur du Sharibou Metal Festival*

* Tonton TSF, nommé protecteur des carigouins par Elwing, nelfette-caribou-vampire*
* Victime consentante et enthousiaste des fourchettes, cuillers et autres ustensiles dont raffolent les nelfettes *

http://forum.within-temptation.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanficforum.forumpersos.com/index.htm
Druchii
Vétéran
Vétéran


Nombre de messages : 776
Age : 32
Localisation : Metz
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: Symphony X - Paradise Lost 25 juin 2007   22/5/2007, 21:21

*regarde son compte bancaire , du moins , SES comptes bancaires* Cool

.... alors , le bufget concert s'eleve a .... bah jpeux aller voir ce que jveux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerrard Capashen of Ice
Responsable de la communication
Responsable de la communication


Nombre de messages : 1196
Age : 26
Localisation : Douai (Nord)
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Symphony X - Paradise Lost 25 juin 2007   2/6/2007, 23:17

En train de s'écouter l'album : hé ben c'est pas mal du tou!

Une chronique va bientôt tomber...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerrard Capashen of Ice
Responsable de la communication
Responsable de la communication


Nombre de messages : 1196
Age : 26
Localisation : Douai (Nord)
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Symphony X - Paradise Lost 25 juin 2007   10/6/2007, 13:48

Symphony X : Lost Paradise



Il paraît qu’il existe un proverbe français qui affirme que quand on aime on ne compte pas. Dur dur cependant de penser que cela fait environ cinq ans que Symphony X ne s’est pas manifesté en terme de nouveauté… Hé oui le très bon The Odyssée a cherché son successeur pendant ces longues années et c’est chose accomplie avec un Paradise Lost aussi bien ficelé que bien exécuté.
Après une écoute sommaire (travail simultané oblige) et un rapide coup d’œil à la jaquette, on comprend que le travail accompli par le combo américain est conséquent et que le mélomane tient en main un album de qualité. Ce n’est cependant qu’au bout de plusieurs écoutes que la musique, à forte dominante progressive peut être appréciée à sa juste valeur. Les grandes lignes : 10 titres, un peu plus d’une heure, tous les morceaux (intro exceptée) compris entre cinq et neuf minutes.


L’introduction démarre déjà en fanfare avec une grosse présence de l’orchestre symphonique, et un faux air de musique de film pour déboucher sur un Set the World on Fire énergique (tout comme le chant) possédant un refrain entraînant et (déjà) des soli qui mettront plus d’un amateur de guitar heroe au septième ciel. Suit ensuite Domination avec une jolie intro à la basse (preuve que tous les instruments y mettent du leur dans cet album), intro qui sera ensuite reprise comme un leitmotiv tout au long du morceau. Avec un Serpent’s Kiss et son tempo plus posé on tombe dans un registre moins éclatant, plus sombre où le chant de Russel Allen se fait plus mystérieux avant de se dédoubler sur le refrain, et toujours avec ces interludes sympathiques. Nous avons droit également à deux moment beaucoup calmes (les seuls morceaux mis à part Oculus ex Inferni et Revelation (Divus Pennae ex Tragoedia) où l’on ressent clairement le symphonique) et c’est justement le moment où le chant se fait plus clair avec le titre portant le nom de l’album : Paradise Lost, un peu rapide pour qu’on puisse parler de balade mais vraiment riche en émotions avec son début en duo chant/piano et son refrain où l’on entend (ô miracle !) des violons un peu oublié au début de l’album et qui, de par son rythme ternaire et assez lent donne l’impression de virevolter sans fin : une plaque tournante de cet opus.
Avec Eve of Seduction, nous repartons de plus belle dans du rapide (mention bien décerné au batteur, régulier tout au long de l’album) mais avec un chant démarrant tout doux pour monter progressivement par paliers vers le climax de cette chanson que représente le refrain. Changement radical d’ambiance avec The Walls of Babylon et ses mélodies beaucoup plus sombres et sa longue introduction avec les chœurs féminins et masculins (ensembles puis séparés) mis en valeurs dont les accords principaux seront ensuite repris avec au dessus le clavier, puis la guitare formant une ambiance légèrement étrange renforcée par un chant agressif et un refrain repris par tous les chanteurs formant des accords un tantinet dissonant continuant à renforcer le côté sombre du titre. On continue avec Seven, un titre un peu plus épique où une belle petite intro de guitare nous accueille (nous rappelant un tantinet pendant trente secondes un certain Luca Turilli). Dans la même veine agressive que le morceau précédent, le refrain est quant à lui dans la continuité de l’introduction, c’est à dire très épique (avec de l’orgue derrière) tout comme les sempiternels soli. Une petite pause dans les rythmes endiablés, le guitar-heroe déchaînés et le clavier-heroe survolté avant le bouquet final, la balade Sacrifice au refrain exprimant une lamentation très expressive. Un bouquet final portant le nom de Revelation… je ne vous gâcherai pas la surprise en vous racontant de quoi ce titre est fait… sachez seulement que c’est un des le meilleurs avec ses neuf minutes de bonheur intégral, l’orchestre symphonique qui vient remettre son grain de sel dans la partie, des soli encore des soli toujours des soli… Et quand le tout est fini, la première réaction du mélomane est « déjà ? ». Eh oui, cet album s’enchaîne si vite que l’on ne voit pas le temps passer : il l’a bien mérité son 8,5/10 !




Chant/Choeur : 4,5/5 Un très bon Russel polyvalent tout aussi efficace dans l’agressif que dans le romantique accompagné dans les chœurs aux moments clés (souvent les plus sombres)

Partie Métal : 5/5 Comme d’habitude le combo américain nous offre de quoi couper le souffle de pas mal de guitaristes avisés, de même pour ce qui est de la partie de clavier.

Symphonique : 2,5/5 Une note assez faible, puisque le côté largement progressif de l’album est mis en valeur au détriment du symphonique. A noter quand même quelque beaux passages au niveau de l’intro, de la conclusions et des balades

Ensemble : 8,5/10 Ambiance diverses, très bien harmonisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Inner Circle
Modératrice Métal Symphonique
Modératrice Métal Symphonique


Nombre de messages : 2225
Age : 29
Localisation : Ecully, Lyon (69)
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: Symphony X - Paradise Lost 25 juin 2007   24/6/2007, 11:58

L'album est en écoute sur Heavylaw pour la journée Sourire

:smiley26: :smiley26: :smiley26:

:smiley03: :smiley03: :smiley03:

_________________


\* Modératrice Metal Symphonique */

"Je fuis donc je suis, et je serai "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavylaw.com
elfike
Modérateur Métal Symphonique
Modérateur Métal Symphonique


Nombre de messages : 1492
Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2005

MessageSujet: Re: Symphony X - Paradise Lost 25 juin 2007   24/6/2007, 17:49

J'attends cet album avec impatience Sourire

_________________
Venez voir le site de Benighted Soul, un groupe montant de la scène française de métal symphonique bourré de talents

elfe noir de classe Assassin/Mage de niveau 19/Protecteur officiel de Ptite Note Content

Webdesigner du site du groupe Synesthesie (en construction)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.benightedsoul.com
kuoyo
Habitué(e)
Habitué(e)


Nombre de messages : 52
Localisation : Brest
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Symphony X - Paradise Lost 25 juin 2007   3/9/2007, 15:13

Pour continuer sur Symphony X

Leur tournée continue avec trois dates en France :

- Paris le 5 octobre au Zenith
- Toulouse le 6 novembre
- Nancy le 7 novembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Symphony X - Paradise Lost 25 juin 2007   Aujourd'hui à 22:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Symphony X - Paradise Lost 25 juin 2007
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PARADISE LOST - The Plague Within (2 Juin)
» LE MONDE DE LA MUSIQUE (N°321 - Juin 2007)
» auto plus du 12 juin 2007 nmr 979
» PARADISE LOST samedi 28 mai à METZ
» Paradise Lost + Anathema + My Dying Bride

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Metal Symphonique - le forum ! :: Métal Symphonique :: Nouveautés-
Sauter vers: